taille rase de précision, taille mécanique, vigne, conduite du vignoble

Bon à savoir

Comme son nom l’indique, la TRP (Taille Rase de Précision) est une taille rase, c’est-à-dire un ou deux yeux maximum au-dessus du cordon, avec un passage chaque année à la même hauteur. Les sarments non coupés par la taille mécanique sont supprimés par une reprise rapide à la main. Les temps moyens de travail à retenir sont les suivants : de 3 heures à 4 heures/hectare pour la taille mécanique et de 12 heures (si vignoble parfaitement adapté) à 20 heures/hectare pour la reprise rapide manuelle.


Conduite du vignoble

Taille mécanique (TRP) Taille Minimale : Synthèse 2006-2011

La taille de la vigne constitue un des principaux postes de coûts de la conduite de la
vigne. Réduire les coûts sur la taille présente donc un intérêt majeur dans le contexte de crise actuel. Une étude de la Chambre d’agriculture du Gard.

Téléchargez

Taille rase de précision


Cette fiche très complète, réalisée par les chambres d’agriculture du Gard et du Vaucluse, répond aux questions essentielles sur la Taille Rase de Précision (TRP) : comment préparer ses nouveaux plantiers à la mécanisation, l’impact économique et technique de la TRP, le choix du matériel…

Télécharger

 

Taille minimale ou Taille Rase de Précision (TRP) pour limiter les coûts de production ?

Il est assez difficile de répondre à cette question tant ces 2 approches sont différentes et demandent des interventions bien particulières. La taille minimale tout d’abord demande un investissement initial plus élevé avec élargissement des rangs, renforcement du palissage, mise en place d’un fil porteur à 1.50m de hauteur. Elle prend ainsi tout son sens dans le cas d’une plantation nouvelle. Il s’agit d’un mode de conduite qui a fait ses preuves depuis plusieurs décennies. Les reprises manuelles sont nulles et les uniques opérations en vert à réaliser sont rognage et écimage. On possède par contre moins de recul concernant la Taille Rase de Précision qui nécessite une reprise manuelle et des opérations en vert « classiques » et s’avère donc plus coûteuse. Dans le cas d’un cordon unilatéral préexistant rectiligne, l’adaptation du vignoble à la TRP sera aisée. Par contre, l’investissement matériel est loin d’être négligeable. Le choix de l’un des 2 systèmes doit avant tout être raisonné en fonction de sa situation (replantation, système de conduite existant, vigueur et disponibilité en eau).

Contactez Christophe Gaviglio à l'IFV